Vous connaissez tous la règlementation concernant le fait de proposer une connexion wifi ouverte dans votre établissement ? Je ne sais pas ce qu’avaient consommé nos charmants députés lorsqu’ils ont pondu cette loi… mais on frise le ridicule (notamment l’obligation de vous déclarer en tant que FAI auprès de l’ARCEP avec toutes les astreintes qui vont avec).

Parmi les contraintes, vous êtes tenus de conserver pendant 1 an toutes les données permettant d’identifier les personnes connectées sur votre spot mais aussi toute leur activité sur le web.

Et pourtant, qui ne s’est pas déjà connecté directement sur la box d’un café, d’un restaurant ? Les textes sont clairs, à partir du moment où vous proposez un wifi ouvert au public, vous êtes tenus de respecter ces textes de loi.

Textes règlementaires :

Très sincèrement, je ne pense pas qu’un terroriste viennent dans vos chambres d’hôtes et utilise votre connexion pour commettre des actes répréhensibles. En permettant un accès à internet votre box, n’importe qui (pour peu qu’il ait quelques connaissance), peut en théorie se connecter à tous les appareils branchés sur votre réseau. Il peut également utiliser des services comme la VOD (vidéo à la demande) qui peuvent être directement facturés sur votre facture de téléphone.

Il existe bien des solutions proposés par des entreprises spécialisées, mais leur coût est souvent onéreux en regard du service apporté. L’argument commercial disant que vous pouvez facturer un forfait de 24h ou plus pour amortir le coût, est selon moi éculé. Faire payer un accès wifi… ce n’est plus possible aujourd’hui et payer 10/20 € par mois pour stocker des logs, très peu pour moi.

Jusqu’à présent, j’avais installé un réseau parallèle avec quelques protections qui vont bien, mais je n’étais pas entièrement satisfait par cette solution. Mais à force de chercher, j’ai fini par trouver une solution qui me correspond. Au départ, j’avais pensé flasher un routeur wifi, mais j’ai assez vite laissé tomber.

Avec un ami bidouilleur/développeur, nous avons tenté de relever le défi : moi avec mon cahier des charges, lui avec la technique et nous sommes arrivés à une solution alpha. C’est opérationnel, ça réponds aux contraintes règlementaires et ça joue un rôle protecteur. En deux mot, ça fait le job !

Un portail captif : Toute personne qui souhaite accéder au wifi, arrive sur une page dédié où il va devoir rentrer son prénom (c’est pour le coté convivial) et son adresse mail. Au passage, nous avons également prévu une version anglophone, pour les étrangers de passage. La page est légèrement personnalisée, avec le nom de l’établissement.

hotspot-chambres-hotes

Cliquez pour agrandir

Déjà, je trouvais sympa d’avoir une petite page d’accueil (tout de suite, vous donnez une image sérieuse). Mais j’avais également envie d’aller un plus loin. Une fois que le client a renseigné les deux champs, il est redirigé vers une seconde page. A partir de là, il pourra surfer librement sans pouvoir télécharger l’intégrale de Starwars, ou le dernier single de Lorie. Les sites identifiés à risques seront bloqués et toute l’activité de l’internaute sera enregistrée et stockée.
En plus, comme c’est un système qui s’intercale entre la box et le point wifi, le réseau personnel/professionnel est protégé. Vous pouvez également le prolonger (et assurer une couverture plus large) avec un ou plusieurs répéteurs wifi.

Parce que je trouvais que ça manquais d’un petit quelque chose… J’ai voulu y ajouter une petite couche de réseaux sociaux en invitant l’utilisateur à partager l’adresse du site web. Tout le monde connait l’importance et l’influence de Facebook et de twitter (dans une moindre mesure). Je pense, mais je n’en suis pas sur, qu’un client en vacances, détendu, cliquera plus facilement sur les boutons de partage.
En tous les cas, dans le cas présent, la force suggestive est là. Après les premières statistiques d’utilisation je pourrai vous en dire plus.

Hotspot-wifi

Cliquez pour agrandir

Dernière petite folie, je me suis dit pourquoi ne pas lui proposer de laisser un avis sur Tripadvisor. Et oui, nous avons son mail autant l’utiliser non ? Nous avons donc mis en place un petit programme qui envoie un mail x jour après sa dernière connexion. Pour l’instant, j’ai fixé l’expédition à 2 jours après, mais peut être faudra-t-il que je modifie ce paramètre ?

Ce petit projet, au demeurant très sympa, nous a pris quelques après midi. Le système est fonctionnel, mais encore en phase de test donc il est pour l’instant prématuré de vouloir en tirer la moindre conclusion.

Il y reste encore des choses à mettre en place, comme l’effacement automatique des logs et des petites choses à améliorer.

Au départ, j’envisageais de faire un petit tutorial, mais finalement, ce n’est pas à la portée du commun des mortels. En effet, il faut avoir de bonnes notions informatiques, mais nous réfléchissons à une méthode pour rendre le système accessible au plus grand nombre (mais ce n’est pas simple).

Sinon, vous savez quoi ? J’ai gardé le meilleur pour la fin… cette solution représente un investissement d’une centaine d’euros seulement (tout compris), et ce, sans aucun abonnement derrière.

Je ne sais pas si on va totalement aboutir, mais si cette solution vous intéresse n’hésitez pas à laisser un petit commentaire d’encouragement. Mais c’est promis, je vous tiendrai au courant de la suite et vous ferai part des premiers résultats.

Sinon, que pensez-vous du concept ? Pensez-vous que cela va générer plus de commentaires (favorables bien sûr) ? 😉