Nous sommes allés ces derniers jours au salon « Maisons & Objets » à Villepinte à coté de Paris. Un très grand salon ouvert aux professionnels de la déco : fournisseurs, revendeurs, architectes d’intérieurs… pour vous donner quelques chiffres, c’est de mémoire : 8 halls, 3200 exposants,  85 000 visiteurs, autant vous dire, de quoi vous faire tourner la tête.

Quand l’ordinaire côtoie le somptueux, le brut le raffiné, le contemporain le vintage, la vaisselle les tapis, les luminaires les fragrances, le futile à l’inutile… vous êtes dans la grande messe de la déco.
C’est un voyage dans le domaine des possibles, c’est la découverte de tendances, d’innovations c’est vraiment une expérience à faire si l’occasion se présente à vous.

Pour notre part, nous avions dans l’idée de prendre le poul, nous imprégner d’ambiances, de décors et tenter de nous projeter dans nos projets. C’est aussi, pour nous, un moyen très efficace pour chiffrer nos besoins.
Alors, vous allez certainement me poser la question : Est ce qu’une chambre d’hôtes peut acheter en direct sur le salon ? La réponse est nuancée. En théorie, si vous êtes un professionnel (sous-entendu avec un numéro de Siret), vous pouvez tout à fait faire, des transactions sur le salon.
Dans la pratique vous allez  vous heurter à plusieurs obstacles. Le premier, c’est comme vous êtes sur un salon destiné aux revendeurs il  y a des seuils de commandes à atteindre comme par exemple : première commande de 1500 ou 2000 €, frais de port en sus (et parfois ils sont très élevés).
Suivant le bon vouloir du fournisseur vous pouvez espérer obtenir des prix d’achat revendeurs, ou des remises allant de -15 à -40 % sur le prix public. Petite astuce, en fin de salon, vous pouvez également acquérir des modèles d’expo au prix acheteur (les fournisseurs préférant repartir moins lourd), si par exemple vous voulez juste un ou deux exemplaires d’un objet.

Nous avons donc passé 2 jours entiers sur le salon, sans aucun objectifs précis, mais avec quelques idées derrière la tête. Nous avons fait des milliers de pas, traversé des dizaines d’allées. Alors autant vous le dire tout de suite si l’expérience vous tente : Prévoyez 2 à 3 jours si vous souhaitez faire « tout » le salon, ne faites pas plusieurs journées d’affilées sinon vous allez saturer, si vous souhaitez passer commande, ne vous emballez pas trop vite mais prenez un temps de réflexion. N’oubliez pas d’emmener un lot de cartes de visites, on vous en demandera très souvent et c’est un gros gain de temps.
Vous allez très certainement trouver plein d’idées de déco, il y en a vraiment pour tous les goûts (et c’est peu dire) et toutes les bourses (même les plus fortunées). Vous allez en prendre plein les yeux et le cerveau, jusqu’à saturation même… Ce n’est seulement qu’en début de journée, que vous serez le plus réceptif et c’est un peu le piège de se genre d’endroit.

Comme tout le monde, nous avons arpenté les allées, en long, en large et en travers et nous sommes revenus avec… 10 kilos de catalogues et autres brochures, très heureux de ces heures passées dans le temple de la déco.
A vrai dire, nous avons vu beaucoup de belles choses qui nous plaisent vraiment et n’avons eu que quelques très gros coups de coeur… mais devant cette profusion d’objets, il nous faudra bien à un moment trancher et nous décider, pour l’instant nous compilons seulement les informations.
Notre principale difficulté, c’est que nous devons penser la déco du sol au plafond et ce pour chaque chambre et/ou pièce à vivre. En ayant fait le choix de partir sur du neuf, il n’y aura aucun vécu attaché à la maison et ce sera à nous de le créer.

Au détour d’une allée, nous avons eu nos sourires… notamment pour cette tête de zèbre tressée, ou cette jolie cabine téléphonique indienne .

telephone-zebre

Mais nous avons également découvert des produits d’exception, qui allient utile et déco, comme ces horloges comtoises, éditées en séries très limitées (8 exemplaires). Derrière un concept minimaliste, se cache en fait une véritable mécanique de précision. Un véritable travail d’orfèvre. Entre la Pop-up Debout et la Pop-up murale, peut être allez vous hésiter ?

horloge

 

Bilan de ces deux jours passés sur le salon ? Très très positif… nous sommes revenus avec des idées, la conviction qu’on trouverait vraiment une déco à notre image. Les deux jours ont été épuisants, malgré les douleurs aux pieds et au dos, nous sommes revenus enchantés de cette escapade parisienne.