Jeudi dernier, le Comité départemental du Tourisme du Tarn organisait la 12e rencontre « Tourisme et Internet » dans la superbe abbaye de Sorèze.

Bien entendu, il me semblait important dans le cadre de notre projet de chambre d’hôtes, d’aller y faire un tour. Le programme était chargé et à la hauteur de mes espérances.

La journée a commencé par une séance plénière, animée avec brio par différents intervenants. J’ai été très agréablement surpris par la dynamique internet souhaitée par le CDT et parmi les axes de développement évoqués, plusieurs me paraissent très pertinent :
En tout premier lieu, je retiendrai comme axe fort, le décloisonnement des territoires et la volonté d’avoir une approche globale avec tout de même une réserve, c’est que cet axe repose sur un engagement très fort de tous les acteurs touristiques du département. L’atelier des vacances, nouveau concept et fer de lance de cet axe, me parait bien pensé et devrait répondre de façon pertinente à ces objectifs. Enfin un département qui décline une seule et même identité pour tous ses supports avec la volonté d’associer ses partenaires (OT) à la création d’une marque unique et forte.

Le Tarn VIP, autre outil pour servir cette approche  devrait à terme répondre aux besoins immédiat des touristes en vacances. Je suis juste un peu réservé sur les termes choisis (conciergerie, VIP…) qui évoque pour moi un côté élitiste. Mais peut être cela correspond à à la cible clientèle visée par le CDT.

A l’occasion de cette journée, les nouveaux supports de communication étaient dévoilés en avant première…. et je dois dire, j’aime bien. Je me retrouve bien dans l’axe de communication basé sur les émotions, l’expérience et l’attachement au territoire local. Je pense qu’il devrait faire mouche auprès des différentes cibles de clientèle.
On nous a également présenté un des prochains spots vidéos, et là je dois dire que j’ai été un peu déçu. Encore une fois, on reste sur une communication institutionnelle qui manque, à mon gout de pêche et de fun. Sortez les shorts et les tongs 😉

A titre plus personnel, j’ai trouvé de très bonnes idées que nous tenterons de mettre en place une fois le projet lancé.
Parmi toutes les propositions, je retiendrai principalement celle de vendre de l’émotion et non plus de l’hébergement. L’idée selon laquelle les touristes viennent avant tout pour vivre une expérience inoubliable, plutôt que de trouver un simple hébergement est vraiment dans l’air du temps. On ne peut donc qu’adhérer à ce concept.

Dans les autres propositions, on trouve en vrac : l’importance du wifi haut-débit, des photos XXL, les petites attentions, l’email personnalisé, le fichier client, la nano-recommandation  (principe qui consiste par exemple à conseiller une chambre plutôt qu’une autre)… La plupart n’ont rien de novatrice, mais c’est toujours important de reprendre les fondamentaux.

L’après-midi de cette journée était consacrée à des ateliers thématiques et pour le coup je suis très réservé sur ce genre de format.
D’après les organisateurs, nous étions plus de 200 participants, répartis sur 3 ateliers en simultané, c’est environ 60/70 personnes par ateliers.
Donc plutôt qu’un atelier, il s’agit de mini-conférences où la proximité permet quelques échanges et retours d’expériences. Mais aborder les problèmes de SEO, de commercialisation avec les Ota, la déco… en 1h30, on tourne forcément sur des généralités et des lieux communs. Même si ce n’est pas inintéressant en soi, ça manque clairement de concret. Donc pour tout dire… je suis resté sur ma faim.

Malgré, ces petites réserves, cette journée reste incontournable pour tous les acteurs touristiques du Tarn. L’organisation était irréprochable avec un respect du timing aux petits oignons… manquait juste une connexion wifi haut débit, pour live twitter (mais ce n’est qu’un tout petit détail).

Une chose est certaine, je reviendrai l’an prochain.