Et, ce ne sera probablement pas la dernière…. Nous espérions pouvoir déposer le permis de construire avant la trêve estivale, mais pour ça, nous attendions le retour de l’architecte des bâtiments de France.
Retour qui est finalement arrivé fin août, avec contre toutes attentes une remise en cause sérieuse du projet architectural.Les échanges s’étaient pourtant bien passés et rien ne laisser présager cette position. Même si nous ne partageons pas totalement  son point de vue, nous le comprenons néanmoins.
Aussi, après de longues discussions avec notre architecte, nous avons décidé ensemble de repenser le projet dans sa globalité, en prenant en compte les attentes de l’architecte des bâtiments de France.

Mauvais plan

Sur le coup, c’est comme si nous avions reçu un petit coup de bambou et la déception fut grande.
Au fil des jours, nous avions commencé à nous projeter, à imaginer, à rêver… grâce notamment aux images 3D. Il faut remettre le projet sur l’établi…

Mais, il nous en faut plus pour nous abattre, nous regorgeons d’énergie, tant ce projet nous tient à coeur.
En parallèle, nous avons donc continué à bosser sur les aspects commerciaux et financiers, histoire de ne pas rajouter du retard à ce petit contre-temps.