Je ne sais pas vous, mais quand on se lance dans un projet, comme la création d’une maison d’hôtes, on a le cerveau en ébullition. Les idées et réflexions fusent un peu dans tous les sens.
On tente de penser à tout, de ne rien oublier, mais en réalité, il y a tellement de choses auxquelles, il faut penser…

Il y a quelques années, l’utilisation d’un dictaphone permettait de sauvegarder, une idée, un concept, un point important… Aujourd’hui, les smartphones proposent tous une fonction enregistrement… qui peut s’avérer bien utile (surtout lorsqu’on a une mémoire de poisson rouge).
Il y a aussi des logiciels ou des services en ligne qui permettent de prendre des notes… mais lorsque ces notes deviennent trop importantes, il devient parfois difficile, de retrouver l’info dont on a besoin.

Pour ma part, j’utilise le mind-mapping. C’est avant tout un outil bien pratique à utiliser comme pense bête et pour organiser/structurer les idées.

Mais qu’est ce donc ce terme aux consonances  anglo-saxonne ?

Le mind-mapping : c’ est un schéma, supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée.
Cela permet de mettre en lumière les liens qui existent entre un concept ou une idée, et les informations qui leur sont associées.
La structure même d’une Mind Map est en fait un diagramme qui représente l’organisation des liens sémantiques entre différentes idées ou des liens hiérarchiques entre différents concepts. (Source Wikipédia)

 

Exemple de mind mapping de base pour projet création Chambres d'hôtes

Exemple de mind mapping de base pour projet création Chambres d’hôtes

Le principe c’est de partir d’une idée générale et de décliner, branches par branches, les idées principales qu’y s’y rattachent puis de développer, de la même façon, les idées secondaires.
Quelque soit le niveau, on peut en plus associer à chaque idée, des documents, des images, des dates, des urls, des notes, des priorités…

Au départ cela peut paraitre compliqué à mettre en place, mais très vite vous y trouverez plusieurs intérêts :

  • Une aide précieuse pour l’élaboration de votre business plan
  • Une bonne base pour la mise en place d’un diagramme de Gannt

Un autre intérêt, c’est qu’il permet de « vider la mémoire vive » de notre cerveau et de gagner en efficacité.
Avoir la tête encombrée de tout un tas de chose, c’est une façon certaine, d’avoir des oublis.
De plus, votre mind mapping est vivant, il se précise et donc se bonifie avec le temps : vous pouvez très facilement créer, déplacer, ou supprimer les différentes branches.
Il existe sur le net, des logiciels qui facilitent cette représentation graphique. Freemind (open source) est l’un des plus téléchargé. Si vous êtes perdu, malgré son coté très intuitif, vous pouvez facilement trouver des tutoriels pour démarrer.

Et vous, que pensez vous de ce genre d’outil ?